5 bonnes raisons de payer mon graphiste

5 bonnes raisons de payer mon graphiste

Je pourrais donner une seule bonne raison et le post est bouclé : Parce que c’est un métier et ainsi il mérite une rémunération ! Malheureusement, c’est loin d’être suffisant et au bout de 9 ans à mon compte j’ai vécu et je vois encore des situations désespérantes pour notre statut de créateur de communication visuelle.

1/ Je dois payer mon graphiste parce qu’il travaille.
Il n’est plus étudiant (même les étudiants en stage doivent être payés mais les stages c’est un autre sujet tout aussi palpitant ! J’en avais parlé ici). Son occupation principale est de créer des visuels ou des sites Internet, il fait ça durant ses journées entières, c’est donc dans la plupart des cas sa seule source de revenus.

Pour la petite expérience, j’ai été jury dans un école de communication et on m’a présenté un projet de création d’entreprise avec 3 associés. Un/e dirigeant/e, un fournisseur et un webdesigner. La personne précise que ce webdesigner sera un étudiant qui a fini ses études ou alors un webdesigner à son compte. Puis je ne vois à aucun endroit de mention du le coût de la main d’oeuvre. Ni une ni deux, je bondis et lui demande si dans son business plan elle a prévu de rémunérer le/la webdesigner ? Et là oh surprise, non en fait. Je lui explique donc très simplement que si son étudiant a fini ses études alors il va avoir besoin de sous et n’aura pas la même expérience qu’une personne déjà établie. Donc même s’il coûte moins cher, il faudra le payer quand même.
Et concernant le webdesigner à son compte, je lui explique que c’est sa source de revenus, qu’il doit payer ses charges (que son entreprise à elle ne paiera pas du coup), son loyer, ses logiciels et plus connement sa bouffe ! En gros si tu ne paies pas ton webdesigner/graphiste… il va mourir de faim, dans le froid sans avoir pu faire grand chose pour ta boite !

2/ Je dois payer mon graphiste si je veux un collaborateur investi.
En tout honnêteté, travailler gratuitement sur un projet vous motive t-il ? Moi pas. En tout cas par rapport aux travaux qui sont rémunérés je n’ai pas la même motivation sur les projets, je suis vénale je sais… En fait parfois je fais quand même du bénévolat graphique mais c’est quand les gens n’ont pas les sous en vrai ! Même si parfois on peut être content au départ, plus le temps passe et moins en se sent en accord avec soi. Quelle perte de temps pour aucune rentrée d’argent. Et travailler gratuitement n’est-il pas le meilleur moyen de démontrer que son travail ne vaut rien ? Bien sûr je parle vraiment du projet dans lequel vous n’avez strictement aucun intérêt, et que vous avez accepté parce qu’on vous a fait le coup de la pub par exemple.

3/ Je dois payer mon graphiste en argent par en pub. 
On nous sort ce laïus depuis la fac jusqu’à la vie professionnelle. Travailler gratuitement vous fera de la pub. On parlera de nous. On nous paiera après. Non, non et non. Ca ne fera pas de pub à votre graphiste, et vous ne le paierez pas plus après… Tout travail mérite d’être rémunéré. Et puis c’est comme plus haut. La pub ne le fera pas manger, il sera sûrement mort de faim avant d’avoir pu constater quelconques retombées.

4/ Je dois payer mon graphiste si je veux un travail de qualité.
Mettez-vous un peu à la place de votre graphiste. Vous savez que votre prestation coûte 250 euros, mais on vous demande de la faire à 100 euros. Comme ça. C’est ce qu’on vit régulièrement. La communication est partout, tout le monde a besoin de communiquer et faire créer des identités visuelles, des sites Internet… Toutes ces démarches, si elles sont faites par un graphiste consciencieux et professionnel, sont importantes et reposent sur une expertise technique, artistique que vous n’avez pas. Alors pourquoi brader les compétences de votre futur prestataire ? Vous voulez vraiment qu’il travaille à la moitié de ses compétences parce que vous avez tranché dans son budget ? Et du coup votre prestation sera bien qu’à moitié…

tumblr_nlhy3dUdoP1s02vreo1_250

Sachez qu’on peut toujours proposer quelque chose de satisfaisant. Si on vous demande votre budget ce n’est pas pour vous plomber, au contraire, c’est pour vous proposer une solution adaptée. Pour que vous puissiez avoir une visibilité en fonction de votre budget. Si vous avez 500 euros de budget n’attendez pas la création d’un site Internet mais tablez sur une page d’attente et des réseaux sociaux puis ensuite mettez de côté au fur et à mesure pour payer la mise en place d’un site Internet. Nous ne sommes pas des vautours. Je n’ai aucun de mes amis graphistes qui roule en Porsche. Souvent ils sont à vélo même !

5/ Je dois payer mon graphiste si je veux être quelqu’un de bien.
J’ai parfois dans mes contacts des personnes à qui je demande de l’aide et quand je propose de les payer, elles refusent (ne faites jamais ça les amis ;), pour moi c’est impossible de ne pas les payer. Si elles veulent faire un tarif ami, alors oui, mais 0 euro c’est non. Première raison : C’est mon ami et sans sous il/elle va mourir sans pouvoir s’acheter des chips 😉 Donc je veux quand même le/la payer. Deuxième raison : J’ai besoin d’aide pour quelque chose à faire bien, sinon je le fais moi-même. Donc j’ai un niveau d’exigence et pour l’appliquer je souhaite rémunérer la personne qui le fait pour moi.

Faites en de même, payez les gens qui travaillent, pour eux, mais aussi pour vous. N’exploitez pas, et vous, graphistes ne vous laissez pas faire non plus. L’autre n’est jamais totalement le seul fautif. Dans mon article passé je vous parlais des capacités à mettre en oeuvre pour entreprendre de sa passion.

Conclusion : Les gens sont tout à fait au courant que les graphistes/webdesigner… font un travail important et indispensable, ce qui n’en n’empêche pas certains de penser que cela ne vaut rien. Comment peut-on attendre d’une personne un bon travail si on estime que celui-ci est égal à rien ? Je vous le demande tiens !




There are 10 comments for this article
  1. Audrey at 11 h 24 min

    Les entrepreneurs n’ont pas à accepter de travailler pour zéro, tout travail mérite salaire point ! C’est démotivant et dévalorisant…

    • Mathilde Bermond Author at 11 h 36 min

      Bien sûr. Sauf qu’on arrive à créer un climat où les gens arrivent à accepter ça ! Il existe une sorte de « mal reconnaissance » de nos métiers qui en gros sont indispensables mais surtout impensable de les rémunérer ! Ca ne se fait pas dans d’autres domaines, pourquoi chez nous ? Etre graphiste c’est pas gribouiller dans le coin d’un carnet ! (pas que 😉

      • Marie – Anaïs at 16 h 07 min

        Les photographes pro ont le droit à  » mais sinon, c’est quoi ton métier ? » *MéritentDesTartes*

        • Mathilde Bermond Author at 16 h 50 min

          Nous c’est « en fait ton métier c’est de dessiner, trop cool ! » mon fils me le dis aussi mais il a 6 ans c’est pardonné 😉 Bon courage aussi !

  2. Mélanie at 11 h 42 min

    excellent article qui résume parfaitement pourquoi il vaut mieux payer ses prestataires !
    En plus de tout ça, je rajouterais que quand on paye son prestataire, on peut le fouetter si le rendu ne nous plait pas 😛

    • Mathilde Bermond Author at 15 h 08 min

      Clairement ! C’est pour ça qu’avec le proches aussi c’est très délicat si on les paie pas, on ose pas dire ! Merci en tout cas. A+

  3. Manuela at 22 h 12 min

    Bonjour, parfois les gens s’imaginent que les freelances travaillent pour la gloire. C’est pareil pour les rédacteurs web : il faut se battre pour avoir une rémunération honorable. D’ailleurs, ce boulot est souvent perçu comme accessoire car « tout le monde sait écrire »… Merci pour cet article qui remet les choses en place !

    • Mathilde Bermond Author at 0 h 25 min

      Pareil pour le graphisme, on a tous un pote, du cousin de machin qui dessine au collège 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *