Vacances de freelance

Vacances de freelance

Prendre des vacances quand on est freelance c’est toute une histoire.

LES VACANCES DU FREELANCE LUI COÛTENT CHER
En premier lieu, chaque freelance sait que ses vacances ne sont pas payées. Donc si tu prends des vacances tu n’es pas payé et si tu n’es pas payé alors tu n’as pas trop de sous à dépenser en vacances !

vacances freelance

Ensuite pour pouvoir se prendre des vacances, il faut mettre les bouchées doubles, afin de rentrer un max de clients, pour avoir des sous et se permettre de poser des congés et surtout de ne pas travailler pendant plusieurs jours d’affilés.

En général je pose une semaine complète dans l’année. Oui, vous lisez bien, 7 jours d’affilés par an. Si vous êtes free ça ne vous étonne pas, si vous êtes salariés ça peut vous faire bizarre. Cette semaine que je prends en été, j’ai su la rentabiliser et ne pas bosser du tout pendant 7 jours ! Pas de téléphone, pas de mail. Mais bien sûr avant de la poser je préviens mes clients et je bosse double ! J’en parle ici.

LES CONGES FORCES
Cette année, j’ai été obligée de poser des congés, enfin je ne les ai pas officiellement posés. Je n’ai même pas mis un message d’absence pour mes emails. En fait vous le savez, je suis maman de deux enfants de 7 ans et 15 mois et les garderies et crèches ferment aux vacances de Noël. Vous n’imaginez même pas ma dépression quand j’ai vu ça ! Comment gérer ma boite, mes gosses pendant 15 jours non-stop ? Je ne suis pas seule, mon mari pose de temps en temps des jours par ci par là, mais il en garde aussi pour cet été ou pour des petites journée en amoureux dans l’année.

J’ai été forcée de prendre des congés ! J’ai prévenu mes clients qu’il n’était pas possible pour moi de prendre des rendez-vous entre le 18 décembre et le 2 janvier sauf le soir si c’est urgent. Ensuite je réponds aux emails et je bosse un peu le soir et le week-end mais ça, ça ne me change pas de d’habitude. Ce qui me change, vous allez rire, c’est de n’avoir rien à faire. Pas que je n’ai pas de travail. Non. Mais en fait comme j’ai mes enfants, je ne peux pas bosser ! Le petit fait péniblement 1/2h de sieste dans la journée, se couche super tard en ce moment et dort super mal. Du coup je dois passer moins de 2h par jour à bosser. Etrange tout de même.

LA CULPABILITE DU FREELANCE
Alors que pour n’importe quelle personne salariée, ne pas bosser dans ses congés c’est la norme. En fait je me sens même coupable. Coupable car je ne rentre pas d’argent, je sers à rien (mais bien sûr que si, mes enfants sont contents d’avoir leur maman à la maison, mais c’est dur de se retirer cette idée !)  Quand je me pose devant la TV après avoir fait tous les trucs de mamans et de personne lambda, linge, ménage, bouffe, s’occuper des gamins, alors je me sens bizarre et je me dis qu’un truc cloche. Bien sûr je ne fais rien ! C’est tellement pas moi, depuis 10 ans j’ai l’habitude de bosser à n’importe quel moment de la journée. Alors me balader, me poser, faire des gâteaux, jouer avec les enfants c’est juste pas dans mes habitudes.

vacances freelance

 

Je mets du temps à savourer, à effacer cette culpabilité, parce que je me dis mais profite, de toute façon j’ai pas le choix. Et direct, je me dis, si je bosse pas quand arrivera le 2 janvier va falloir bosser double, démarcher… bref, ça cogite sans arrêt. Et puis mine de rien si j’ai un peu de temps je blogue !

COMPTE RENDU DES VACANCES
Juste pour le fun, comme je suis en vacances forcées, bien sûr on ne part pas, on reste à Strasbourg. On ne va pas au marché de Noël parce qu’il y a des touristes 🙂
On reste à l’appart à liker les photos Instagram des potes barrés au ski avec leurs gosses ou ceux qui louent des chalets pour foutre le bordel. On range, on joue au Lego Duplo, on fait de la pâte à sel. Des vacances super créatives en fait. Et c’est pas fini, il reste une semaine !
Bien mieux que d’aller boire un chocolat sur les pistes en laissant les gamins au club pour apprendre à skier. C’est tellement surfait !

vacances freelance

Et vous vacances ou pas ?

There are 2 comments for this article
  1. Julie A at 13 h 24 min

    ‘Pseudo’ vacances d’une semaine pour moi pour Noël. j’ai prévenu mes 2 clients réguliers mais je check toujours mes mails et l’un deux a quand même réussi a me faire travailler pendant quelques heures creuses (genre le moment de l’après midi ou la famille fait la sieste devant un film de Noël) pour répondre a des petites demandes urgentes.
    Ton article résume très bien notre problématique des vacances, dont on a parfois bien besoin mais qu’il est difficile de prendre et de ‘savourer’ quand on les a, tellement on a l’habitude de bosser tout le temps !
    En tout cas cette année j’aurai donc pris 2 semaines, et quelques jours en semaine sur toute l’année. je trouve ça déjà pas mal même si c’est loin des 5 semaines des ‘gens normaux’ !! Mon constat sur cette année c’est qu’en temps que freelance c’est finalement beaucoup plus facile de prendre des congés a coup de 2 jours en semaine parci parla que des vrais congés de plusieurs jours consécutifs dans les périodes classiques type été et Noël.
    Je te souhaite donc une bonne fin d’année et de vacances, profite bien 🙂

    • Mathilde Bermond Author at 16 h 44 min

      Oui voilà, je prends aussi comme ça, 2 jours par ci par là ! Mais on aime toujours être freelance 😉 Rien que parce qu’on demande à personne pour poser nos minis congés et ça c’est bon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *